Tournois

+ Voir tout

Circuits

Nouvelles

03 Dec

Nikita Burmakin: “On the court we play a sports game. Behind the court - strategic”.

In the updated ITF ranking, the Russian Nikita Burmakin became №1 in the world in men’s ranking.  2 weeks ago we managed to do an interview right at the airport after returning from a tournament in Aruba, where Nikita had a sensational victory. When did you first feel that you could be the №1 in the world?I had this dream on the very first day when I saw beach tennis and found out that there are World and European Championships, as well as a real world’s tour. Than beach tennis was already officially recognized by the Ministry of Sport of the Russian Federation, and was being developed by ITF.In theory, tennis on the beach was for me an ideal combination, since from early childhood I was seriously engaged in classic tennis and already in my student years I managed to “play out” classic volleyball. After some time I really became interested in beach tennis, I was selected to the Russian national team and began to travel for tournaments. But the real feeling that I could be the NUMBER 1 in the world came, when we won the World Team Championship in Moscow in the final against the Italian National Team in 2016. It was a miracle for the Russian national team, winning the best players in the world in doubles and the mixed in the most dramatic fights. But in those days I did not have enough class to win several games in a row at a high level. But over the years this also has come. To qualify for first place in the world rankings, it was necessary to reach the finals of the three largest tournaments and win 10 more during the year. The fate of the first place was decided at the final of the largest tournament in the world - Aruba Beach Tennis Open, where I needed to win to fulfill my dream. In the semifinals, we set a record for the length of the match - 3 hours and 17 minutes and won with a score of 3/6 7/6 7/6 (13-11). Our opponents had 4 match points! The final took place in 2 hours and again a strong-willed victory! Honestly, I still can not finally believe that everything turned out! What did you learn to be able to win several matches in a row?Great training work and, of course, the bitter experience of losses. How does Nikita Burmakin train and prepare for tournaments?The nuances of the training process, I still will leave as a secret. I can only say that my coach is my father. I would like to spend more time on physical training. Unfortunately, due to the fact that I also work as a coach, there is almost no strength left for more practices. Who are you: a coach or a professional player?In recent years - of course, the player. In another way victories can not be achieved. All priorities are placed on this. At the same time, unfortunately, the life of beach tennis players is financially difficult, even for the №1 in the world. We can only dream of professionalism, while we hold on to great enthusiasm and love for sport. The №1 in the world has no sponsors, advertising contracts?This is my 2nd day as №1 in the world, there are no serious sponsors yet. I am open to cooperation, beach tennis is actively developing. At the final of the World Championship in Italy was attended by about 4 thousand spectators, and the video broadcast gained about 50 thousand views. The geography of tournaments is very extensive and diverse - the whole of Europe, Russia, America, the Caribbean, Brazil, Ecuador, South Africa, Thailand, Japan and many other countries. ITF is actively working on the adaptation of the image and format of the game for TV broadcasts.By the way, the World Beach Games 2019 in San Diego will be broadcast on the NBC and NBC Olympics!The Italian company Rakkettone produces for me a personal racket called “Davai”. Together we carefully develop and improve it to make it as good as possible in the game. I am very pleased with this, I think that I have one of the most thoughtful and high-quality rackets in the tour. How did your attitude to beach tennis change as your rating was increasing?I immediately liked this sport. Of course, along with the development of beach tennis, along with the growth of tournaments, the growth of prize money, the increase of the number of trips, it became more and more interesting. If there were no such development, then at some point I would have to finish. We hope that beach tennis will be a test sport of the Olympics in 2024, and in 2028 will enter the program of the Olympics! And in 2019, the focus is on the first World Beach Games in San Diego, which are held by the Association of National Olympic Committees (ANOC). This is the most important event in our sports life and we will seriously prepare for the fight for medals! Who helped with your development as a beach tennis player?First of all, my father, Gennady Burmakin. He coached me from my first sports day, taught me to be an athlete, to grow and not to give up. By the way, on the day of my departure for the tournament in Aruba, we had an excellent training session.I thank the Tennis Federation of Russia, especially Shamil Tarpishchev and Dmitry Viharev. They believed in a new sport, gave it the green light and are actively involved in the development of beach tennis, not only in our country, but throughout the world! Today we have the most important tournaments: World Team Championship and one of the biggest tournaments in Kazan.The most important role was played by Makarov Kirill, who opened in St. Petersburg the first and for several years the only indoor beach center in our country, “Dynamit”, where many members of the Russian beach tennis, football and volleyball teams train and play. We are very lucky to have this center. If he had not done that, I would simply not started to play. Now the St. Petersburg Tennis Federation supports beach tennis and provides the foundation for the Russian team.Doctor Rinat Akbarov, who I met 4 days before my first and one of the main victories at the World Team Championship in Moscow, did wonders with me. He then restored me from an incredibly poor psycho-physical condition, after a terrible loss in Kazan, helped me get together correctly and win almost impossible matches against the legends of beach tennis. Since then, we are constantly working with him, carry out rehabilitation and preparation for new starts.Of course, many more people contributed to my victories, I remember everyone and I really appreciate it! Tell me about your partner?My partner in most tournaments is Italian Tommaso Giovannini. He is very young, but he turned out to be the best combination of style for me. It is interesting to note, I have never played in major tournaments with top players. They are all Italians, and mostly play with each other, trying not to let others win. I started to play with Giovannini when he was 120th in the world. And we have grown to the point of becoming the №1 and №2 in the world with a large margin from the rest. This is a particularly phenomenal result. What did you feel during the semi-finals when your opponents (Benussi / Beccaccioli) had match points?That we still can win, it happened. Your first thought after the end of the final?I wanted to thank everyone who supported. In the semifinals, we spent a lot of strength. The final was played almost immediately - after 2 hours. There was no time to recover: there was almost no energy left, neither moral nor physical. At the final, Russian fans and players helped us a lot. They sometimes shouted over a 3,000-strong stadium! Everyone was madly tired, but shouted to the last, tearing voices. And it helped me a lot, filled the lack of energy, so I immediately went to thank everyone. All in all, it was fantastic! At this tournament in Aruba, your primary goal was to be the №1 in the world or to win this tournament?One thing did not exclude the other, but, of course, it was more important for me to be the №1 in the world. I must say, I became the №1 without going to court. Because it was enough for me that Ramos and Cramarossa would lose before the final. They did it in the second round. So the question of would I be №1 or not, simply left. And then I focused entirely on winning the tournament. What are your future goals? You have already won the World Team Championship and Individual World Championship, the European Championships, Kazan, Aruba, became the №1 in the world, what next?World Beach Games in San Diego! As for the ranking, then, as all former first rackets of the world say - is easier to become the №1 than to hold on. So there is a new challenge - to stay on top.On the court we are playing a sports game, behind the court - a strategic one. Therefore, I always have to keep my finger on the pulse. Do you really feel as the №1 / best one in this sport at the moment?It is difficult yet to realize. And in general, to judge yourself correctly. But when I play on the court, I have to feel myself as the strongest. Otherwise, I can not win. And the rest you need to watch the rating, statistics. The result of a single tournament (edt.:  Nikita - the winner of a single tournament in Aruba, where all the strongest players took part) - everything speaks for me, so I hope that it is. And I will work on!

14 Jun

Alessandro Calbucci - la légende du beach tennis

BEACHTENNIS.IO: Pour les joueurs de Beach Tennis, vous êtes une légende vivante. Le nombre de titres que vous avez gagnés, votre technique et votre mouvement parfaits sur le court ... Mais comment votre parcours dans le Beach Tennis a commencé? Quand, où et quels ont été vos premiers pas dans le sport? Alessandro: Ca a commencé "accidentellement". J'ai été footballeur jusqu'à l'âge de 18 ans. Après avoir commencé l'université, j'ai abandonné les activités sportives professionnelles! J'avais l'habitude de revenir à mon lieu de naissance pour l'été et j'ai vu des gens jouer au beach tennis. Certains des meilleurs joueurs étaient mes anciens camarades de football (comme Marighella et Tazzari). J'ai donc commencé à frapper les premières balles sur la plage ... A quelques reprises j'ai participé à des tournois amateurs et en 2007 j'ai joué mon premier tournoi professionnel!En 2008, j'ai eu une grande chance de jouer avec le meilleur joueur de l'époque - Nicola Gambi. Ensemble, nous avons gagné le championnat du monde et à ce moment tout a commencé ...Entre-temps, j'ai obtenu mon doctorat et, après quelques années sabbatiques, j'ai commencé ma vie de beacheur. BEACHTENNIS.IO: Alors avant de passer au beach tennis, tu n'as pas eu de raquette entre les mains ... Dirais-tu que c'est un avantage ou un inconvénient de commencer à jouer au beach tennis sans expérience préalable dans les sports de raquette? Pourquoi? Alessandro: C'est la question qu'on m'a posée plusieurs fois et en fait c'est difficile de répondre! Quoi qu'il en soit, à mon avis, le tennis est un avantage pour le beach tennis à court terme et constitue un gros obstacle à moyen et long terme. Dès qu'un joueur commence à s'approcher d'un niveau professionnel, les «habitudes de tennis» se transforment en obstacles pour la technique de beach tennis plus minimale et plus rapide. BEACHTENNIS.IO: J'ai entendu dire que vous passez beaucoup de temps à faire du yoga et à travailler sur votre corps (physique). Pourriez-vous en dire plus à ce sujet? Quand avez-vous commencé votre passion pour le yoga, les étirements et quel rôle cela joue-t-il dans votre carrière professionnelle et dans la vie en général? Le recommanderiez-vous à d'autres joueurs de beach tennis? Alessandro: Le yoga faisait partie de ma vie avant le beach tennis et j'ai intégré ces deux activités physiques et mentales! L’étirement a joué et joue un rôle clé dans mes différentes réalisations! En particulier, cela m'a beaucoup aidé à améliorer la partie défensive du jeu. Peu importe ma taille, je suis toujours capable de l'exécuter efficacement! De plus, les étirements actifs m'ont aidé à prévenir de nombreuses blessures. BEACHTENNIS.IO: Vous êtes originaire d'Italie, Ravenne, mais comme je sais, vous vivez actuellement au Brésil et vous y dirigez une académie de beach tennis... Quand avez-vous déménagé au Brésil? Quelle était la raison et que pourriez-vous dire à propos de votre académie? Comment tout a commencé et qu'avez-vous déjà réalisé? Alessandro: Je suis allé à Rio pour la première fois en 2010. À cette époque, le beach tennis était vraiment au début du développement! Et j'ai visité ce pays chaque année depuis 2010 et j'ai pu assister à l'évolution progressive du sport dans tout le pays!Merci à AJB et au président Carlos Lopes, j'ai eu la chance de visiter de nouveaux spots! C'était incroyable d'aller dans des endroits vierges et après quelques années de revenir et de donner des stages à des centaines de personnes! Le Brésil est l'avenir du beach tennis. Actuellement le premier pays en termes de nombre de participants! Grande honte que l'Italie n'ait pas su défendre et promouvoir le sport qui est né sur ses plages! BEACHTENNIS.IO: Comment diffèrencier le beach tennis au Brésil du beach tennis en Italie? Alessandro: Le beach tennis au Brésil et en Italie est assez différent! Bien sûr, certaines conditions climatiques permettent aux joueurs brésiliens de jouer presque tous les mois de l'année en extérieur! Mais la plus grande différence est la façon dont le beach tennis est connu au Brésil. Les tournois sont une grande union d'amateurs et de professionnels. Le nombre moyen de participants des grands tournois comme Santos et Copacabana atteint 400 participants!Cette union de toute la communauté de Beach Tennis est unique. Le seul autre endroit que je connais qui a obtenu des résultats similaires dans le sport est Aruba. BEACHTENNIS.IO: Vous jouez déjà au beach tennis depuis longtemps ... Vous avez assisté au tout début de la tournée professionnelle et êtes toujours un joueur actif ... Qu'est-ce qui a changé pour le beach tennis ces dernières années? Alessandro: Le beach tennis a beaucoup changé ces dernières années! Malgré le fait que le sport n'a pas beaucoup évolué, le jeu s'est amélioré et a grandi.Malheureusement, les fédérations ne sont pas impliquées et autant engagées que pour le tennis! Le Beach tennis sera toujours au bas de la liste des priorités de la Fédération de tennis! Cependant, indépendamment de ce fait, les joueurs (avant les gars et maintenant aussi les filles), ont commencé à aborder le jeu de façon plus professionnelle: nouvelle séance d'entraînement, soins de nutrition, etc. Certains joueurs et entraîneurs sont encore plus professionnels que le sport lui-même. BEACHTENNIS.IO: Quel est votre tournoi favoris et quel tournoi diriez-vous est le meilleur en termes d'organisation? Pourquoi?Alessandro: Depuis de nombreuses années, mon tournoi préféré est Aruba. C'est vraiment comme jouer au paradis ... Cependant, le tournoi le plus important pour moi est le championnat du monde individuel. À Cervia, nous jouons devant des spectateurs experts dans le lieu de naissance du sport.En termes d'organisation, le meilleur tournoi jusqu'ici était le tournoi de Copacabana à Rio. L'organisateur a su créer un contexte très professionnel pour les joueurs et pour le sport. Nous nous sommes sentis comme des professionnels devant le palais de Copacabana - l'un des endroits les plus célèbres du monde. BEACHTENNIS.IO: A quoi ressemble votre programme d'entraînement par jour lors de la préparation d’un tournoi important? Alessandro: Mon programme de formation est maintenant très différent du programme d’il y a quelques années. Maintenant, je suis plus conservateur et calme. Mais, de toute façon, je travaille principalement sur l'harmonisation de tous les aspects cruciaux du jeu: mental, athlétique et relationnel avec un partenaire. BEACHTENNIS.IO: Vous avez joué avec de nombreux joueurs différents pour former une équipe. Diriez-vous qu'il vaut mieux avoir un partenaire constant ou avoir une variété? Pourriez-vous mettre en évidence un joueur avec qui vous avez aimé jouer la plupart du temps? Alessandro: Le beach tennis est un sport de double, donc la relation avec votre partenaire est très importante! J'ai toujours aimé changer de partenaire pour certains matches afin de me tester.Le meilleur partenaire pour jouer, sans aucun doute, était Garavini. Quand il est dans sa meilleure forme, il est imbattable. Cependant, j'ai aussi beaucoup joué avec Cappelletti ... depuis mon enfance et, de plus, mon élève! Nous n'avons jamais été partenaires officiels, mais nous avons joué de nombreux tournois et partagé beaucoup d'expériences positives ensemble. BEACHTENNIS.IO: Vos supporters. En tant que meilleur joueur, vous devez absolument avoir des supporters/sponsors. Pourriez-vous nous en dire plus sur eux et leur rôle dans votre carrière professionnelle de beach tennis ? Alessandro: Quant aux sponsors du beach tennis, c'est un sujet crucial. Malheureusement, nous n'avons jamais eu un sponsor technique de beach tennis, plutôt le contraire. Sauf pour mon actuel - SEXY!Nous avions beaucoup d'attentes de la part de la marque SEXY et Mark, à cause de sa puissance et de sa passion. Malheureusement, l'ITF a créé tant d'obstacles incroyables! SEXY était notre grand espoir ... Et j'espère toujours que le propriétaire de SEXY invente quelque chose pour soutenir et promouvoir ce sport autant qu'il le voudrait. BEACHTENNIS.IO: Quelles sont vos prédictions sur l'avenir du sport? Alessandro: L'avenir dépend de nous. Nous ne pouvons pas prévoir l'avenir, mais nous pouvons le préparer! Un syndicat est une clé, il est donc important que les joueurs et certains organisateurs comprennent qu'il est parfois important de renoncer à quelque chose à court terme afin d'en obtenir plus à long terme.

08 Jun

Michele Cappelletti - 3 fois Champion du Monde

BEACHTENNIS.IO a eu l'occasion de parler à la star du tennis, actuel numéro 3 mondial - Michele Cappelleti. Michele est un joueur professionnel italien de beach tennis, 3 fois champion du monde (2017, 2016 et 2015) et ex n°1 mondial. Il est né en 1992 à Cesena - la ville qui se trouve à 20 km de la ville - Cervia. En 2018, Kappa a déjà remporté trois tournois ITF G1 - Fortaleza, Reunion et Cagliari, et le championnat italien FIT indoor. Ceci est la première interview d'un nouveau projet BEACHTENNIS.IO - Les gens du beach tennis. J'espère que vous l'apprécierez! --- BEACHTENNIS.IO: Quand et où avez-vous commencé votre parcours de beach tennis? Michele: J'ai commencé à jouer au beach tennis quand j'avais 10 ans sur la plage de ma ville (Cesenatico). Au début, je jouais juste pendant l'été car mon sport principal était le tennis. Quand j'ai eu 15 ans, j'ai arrêté de jouer au tennis. La raison en était mon père - le premier entraîneur de beach tennis. Il m'a rendu accro au sport et je n'arrête pas de jouer à ce sport incroyable. Le premier titre significatif que j'ai gagné était le championnat italien unique contre Marco Garavini en finale (j'avais 17 ans à ce moment-là). BEACHTENNIS.IO: Parlez-nous de votre programme d'entraînement. Est-ce que vous vous souciez vraiment de votre technique et de votre physique? Michele: La plupart du temps, je m'entraîne à la technique et à la physique. Normalement, je m'entraîne 6 fois par semaine! BEACHTENNIS.IO: Qu'est-ce que cela signifie pour le beach tennis professionnel? Michele: Malheureusement, avec le prix en argent réel, il est impossible de rendre le joueur professionnel à 100%. Cependant, les meilleurs joueurs peuvent avoir une belle vie à voyager autour du monde dans des endroits merveilleux en jouant et en enseignant le beach tennis! BEACHTENNIS.IO: vos supporters. En tant que meilleur joueur, vous devez absolument avoir des supporters / sponsors. Pourriez-vous nous en dire plus sur eux et leur rôle dans votre carrière de beach tennis professionnel? Michele: Mon sponsor est la marque SEXY. Je suis très chanceux et reconnaissant de faire partie de cette équipe parce que cela me donne l'opportunité de jouer partout dans le monde. Donc, je voudrais faire un remerciement spécial à la marque SEXY! Mes supporters et surtout ma famille me soutient toujours depuis le début de ma carrière, en particulier mon père. Il m'a beaucoup aidé car il était un excellent entraîneur de beach tennis. BEACHTENNIS.IO: Avez-vous un tournoi préféré? Si oui, lequel et pourquoi? Michele: Oui, mon favori est le Championnat du Monde à Bagno Delfino (Cervia), parce que je joue à la maison et je vais m'entraîner là-bas. Tous mes amis et ma famille viennent me voir pendant le tournoi. L'atmosphère est irréelle avec la plus grande tribune de beach tennis au monde. BEACHTENNIS.IO: Quel est ton match / tournoi le plus mémorable? Pourquoi? Michele: Le dernier match et la victoire de mon premier titre de champion du monde (2015) à Cervia est, à coup sûr, le meilleur souvenir de ma carrière jusqu'à maintenant. BEACHTENNIS.IO: La question qui apparaît assez souvent dans les médias sociaux - changer les règles du beach tennis pour le rendre plus intéressant et visuellement beau, spécifiquement pour la télévision. Qu'est ce que tu penses de ça? Michele: Nous avons besoin de changements, à coup sûr, et à mon avis, ce ne serait pas si difficile de le faire. Nous avons déjà fait quelques tests à Rio de Janeiro et nous avons eu de très bons retours. Plus lent (et si possible dans le futur gros ballon), plus d'attention à la faute de pied et de jouer le retour de plus près de 2/3 mètres a partir du filet serait un meilleur spectacle pour la télévision. BEACHTENNIS.IO: Que pouvez-vous dire sur l'avenir du sport? Michele: J'essaie toujours d'être positive ... Avec plus d'aide des fédérations nationales et internationales, nous devons grandir plus vite! Aller aux jeux olympiques doit être notre prochain objectif et étape! Avec certains changements de règles, je suis sûr que nous méritons déjà d'y être!! BEACHTENNIS.IO: Quelques mots / conseils pour nos lecteurs. Michele: Rappelez-vous le secret principal et unique de ce sport: c'est un sport pour TOUT LE MONDE! Un enfant et une grand-mère peuvent avoir le même plaisir à jouer à ce sport! Trouvez-moi un autre sport dans le monde qui peut vous donner cette chance! Essayez de vous amuser, c'est toujours la chose la plus importante! --- C'était un honneur pour une personne avec un grand joueur et une grande personne - Michele Cappeletti. J'espère que vous avez apprécié l'interview! N'hésitez pas à poser des questions / écrivez simplement vos commentaires.Traduit à partir du post original (https://beachtennis.io/post/8/michele-cappelleti---3-times-world-champion) par Nikita Ribakovs! 

Télécharger l'application Vertexo

La recherche de tournois et l'inscription n'a jamais été aussi simple.